Préparation de la réouverture des écoles en Provence Verte

Ce lundi 4 mai, j ai répondu présente à l’invitation de Monsieur le Président de la Communauté d’Agglomération afin d’échanger sur le retour à l’école prévu à compter du 12 mai pour les élèves (le 11 pour le personnel de l’éducation).

Les maires de la Provence Verte étaient avec le sous-préfet et le représentant de l’Éducation nationale pour évoquer la rentrée du 12 mai 2020.

Didier Brémond, président de l’Agglomération Provence Verte, maire de la Ville de Brignoles, réunissait pour la troisième fois en une semaine ce lundi après-midi, la quasi totalité des maires des 28 communes du territoire pour évoquer la réouverture des écoles maternelles et élémentaires à compter du 12 mai prochain, la journée du 11 mai étant considérée comme une pré-rentrée réservée aux enseignants et aux personnels des écoles.

Pour cette réunion, j’étais conviée ainsi que Matras Fabien – Député du Var de la 8ème circonscription, Olivier Bitz, sous-préfet de l’arrondissement de Brignoles, et Olivier Millangue, directeur départemental de l’Éducation nationale.

Quasiment trois heures de discussions, d’échanges sur la mise en place du protocole sanitaire dans les écoles, sur la responsabilité des maires mais aussi sur l’engagement de l’État aux côtés des communes, pour accompagner ce déconfinement progressif qui génère des interrogations trouvant des réponses au rythme de l’avancée des connaissances sur le Covic-19 et de la situation qui évolue “dans un monde que ne connaissons pas”, indiquait le directeur départemental de l’Éducation nationale.

Selon les premiers résultats des sondages effectués par les mairies auprès des familles du territoire, environ 30% d’entre-elles souhaitent que les enfants reprennent le chemin de l’école. De son côté, l’Éducation nationale annonce la présence de 80% des enseignants à compter du 12 mai.

Rappelant la nécessaire “solidarité que partagent tous les élus du territoire”, Didier Brémond confirmait, au terme de cette réunion, que “globalement, tous les maires de la Provence Verte sont dans le même état d’esprit, pour accueillir écoliers, enseignants et personnels dans les meilleures conditions de sécurité, chacun restant cependant libre de gérer la situation dans sa commune, selon ses moyens”.