Possible limitation ou interdiction de l’instruction à domicile dans le cadre de la lutte contre les Séparatismes

Lors du discours du Président de la République sur le thème de la lutte contre les Séparatismes ( Loi Principes Républicains ) il a été annoncée la possible interdiction (voire limitation) de l’instruction à domicile. Sauf les cas médicaux, à l’annonce faite, cela ne m a pas dérangé j ai même trouvé cette annonce justifiée.

Avec le recul et après avoir consulté de nombreuses personnes par mail, à ma permanence… je doute.Je mettrai de côté l’aspect constitutionnel (le conseil d ´État s est prononcé hier seules a priori des limitations justifiées seraient possibles). Ce qui me dérange c est que des enfants soient hors système scolaire classique.

Aujourd’hui et après consultations il y a également un manque de contrôles manifeste qui est constaté sur le terrain par manque de moyens et il ne faudrait pas que ce soit la raison de l’interdiction…Quelle serait la plus value de supprimer ce droit, cette liberté ? Je suis pour l’école de la République mais est ce que cela doit empêcher d’autres modèles?

e serais intéressée d’avoir le retour de personnes contre ce mode d’instruction mais également le retour de personnes qui ont le sentiment d avoir réussi leur vie ou au contraire raté leur vie en ayant eu ce type de parcours. Des personnes entre 25 et 45 ans… connaître leur cv.

L’avis des enfants qui y sont est trop le reflet de l’avis des parents.Je vais également organiser une visio-conférence avec toutes les personnes qui ont choisi ce modèle la semaine prochaine avec les familles varoises intéressées

Valérie Gomez-Bassac

Députée de la 6ème Circonscription du Var